dod FX66 Flashback Fuzz

few years ago  I bought this pedal , a dod fx66 flashback fuzz. The pedal looked nice and funny , not a lot of comments and “reviews” on it so I gave it a chance . I realised my mistake after.

Il y quelques années en arrière , j’ai acheté cette pédale , une dod fx66 . Elle avait l’air simpa avec un design rigolo , il y avait pas beaucoup a lire a son sujet sur le net donc j’ai tenter le coup. J’aurais pas dus en fait.

DOD-FX66-Flashback

The sound was terrible ! Imagine a hi-gain distortion followed by a fixed wah (and I like fixed wah I own a Q zone which never left my pedalboard since I got it) You have it. The “low” and “Tone” are actually part of boost/cut eq (the same topology used in a “graphic” eq,  “graphic” because of the sliders pot ) . Low is the bass amount and “tone” the treble amount.

Le son était horrible ! Il faut imaginer un circuit de distorsion avec énormément de gain suivis d’un circuit de wah en position fixe (et j’aime le son de ce genre de circuit , un bande-passe en somme, j’ia une Q zone sur le pedalboard qu’elle n’a pas quitté depuis son arrivée) . “Low” et “Tone” sont en fait les contrôles du circuit EQ , low étant les basses et “tone” les aigues. Le circuit de tonalité est de meme topology que ceux des EQ graphique (ils sont “graphique” uniquement parce que les potentiometre sont rectilignes d’ou une indication visuelle , hormis ca c’est la meme chose). On peut donc booster ou couper , avec une position neutre au milieu, les basses et les aigues.

IMG_1448-2

the funny things in DOD distortion/fuzz pedals  is that they always used the same diode clipper arrangement followed by gyrators circuits to shape the sound. If you look  closely to the different circuits (grunge, corrosion, deathmetal ,buzz box , their ring mod something ect….) there’s the same circuit architecture  : op-amp with gain and gyrator , op-amp with variable gain (fuzz or gain pot) , the diode clipper then the EQ parts (minus the input and output buffers and the bypass switching system , they don’t participate on the distortion circuit) . The only changes are the values of the gyratos and in the EQ circuit . These modifications give a radical change in sound simply because there’s no million ways to create distortion  but the tone shapping of the signal creates the character of the distorted sound !

Shortly (this is not the topic of the post) , for instance, reducing bass frequencies in a high gain tube circut is a commun thing to do . It avoids getting a blurry , muddy , and undetailled sound , doing it you get a tight and clear sound . In the other hand if all bass frequencies aren’t cut off the sound will be extremely different  and maybe fuzzy or “fat” as you can have with a big muff or a fuzz face . But even with some old tube amps for the 60’s/70’s (hence the treble booster used by players )

Note that the DOD idea is a really clever way to make serveral distortion boxes without going into big designing activities. You have a working circuit that just needs to be modified in some points to create a new version of it.

As said above I didn’t like the sound , it wasn’t a fuzz for me,  more a higain distortion . So I tried messing around with the gyratos and cap values but with no satisfying results. So I sold it for few euros . It was in 2009 and I didn’t have the experience I’ve today , There’s actually few things I should have try before selling it.

here the schematic :

La chose marrante avec DOD et leur pédale de distortion et fuzz est qu’ils ont utilisé a chaque fois la même architecture . On trouve dans chaque un AOP avec gyrator suvis d’un autre AOP avec le controle de gain et les diodes d’écratage en sortie . Puis vient le circuit d’EQ . (on note aussi le systeme electronique pour le bypass et les buffers d’entrées/sorties qui ne participent au son de l’effet). La seule différence sont les valeurs présentes dans les gyrators et la section EQ. Et c’est là tout l’interet de ces circuits , il n’y a pas 36000 facon de faire une distortion mais le contenus du signal va déterminer la couleur de la distortion .

Pour faire court, par exemple, on réduit fortement les basses dans un circuit a tube “hi-gain” pour éviter un coté brouillons, baveux et sans précisions et avoir au contraire on son précis et direct ou chaque notes se délies parfaitement des autres. Dans le sens opposé (cela peut etre voulus) on peut laisser tout ces basses aller dans le circuit de distortion pour obtenir les “défauts” précédemment cités. C’est par exemple le cas dans la fuzz face ou la big muff . Mais également dans les vieux amplis 70’s/60’s type Fender ou marshall (noter qu’ici c”est plus une conséquence , les concepteurs n’avaient pas idées que ces idiots de guitaristes allait pousser l’ampli jusqu’a la distortion )

L’idée d’avoir un circuit modulaire comme dans ces pédales DOD est une idée brillante. Cela permet de sortir plusieurs variantes d’un même circuit sous différent produits sans aller dans un gros travail de recherche et de conception. Il faut avouer que d’un point de vus purement electronique et intellectuellement c’est pas terrible et meme facile, économiquement  c’est brillant !

Comme dis plus haut le son était a chier , pas vraiment une fuzz a mon gout plus une grosse disto mal foutus. J’ai essayé quelques modification , joué sur les gyrators ect… Rien de probant n’est apparus donc j’ai revendus la pédale . Si c’était a refaire je creuserais un peu plus .

vous trouver le schéma, pour les curieux, plus haut.

 

Advertisements

Leave a comment

Filed under Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s