Motherphaser

IMG_0185

on débute doucement mais surement avec un phaser commencé il y a un moment déja . Le circuit repose sur l’emploi de 6 Otas (3 LM13700) et de deux étages de déphase fixes ,un en sortie et l’autre en entrée . Les Otas ont ceci d’intéressant qu’il sont très facilement utilisables dans un circuit , là ou les jfets de certains phasers doivent être appareillés (pour qu’ils aient les mêmes caractéristiques).

Pourquoi 8 étages ? pour le fun et faire quelque chose d’original. Le son est également différent puisqu’ils y a plus de cellule de déphasages (sans rentrer dans des détails trop techniques). Le circuit original sur breadboard avait 12 étages (8 variables , 4 OTAs et 4 fixes) mais monter tout ca , proprement, sur un circuit ca prend de la place . D’autan qu’il a  fallu déporter l’oscillateur (LFO ) sur un circuit annexe (dans le boitier) .  Je vous laisse juge du bazar , imaginer donc avec un autre Ota et un second AOP. En y réfléchissant  j’aurais encore pu condenser le tout facilement .

IMG_0186

a l’origine le phaser ne disposait pas de ce LFO particulier (décrit plus bas) mais d’un simple LFO qu’on trouve presque dans tout les phasers . La forme ne me plaisait pas , trop “carré” et peut intéressant. J’ai donc changé tout ca pour quelque chose de plus originale.

Il peut sembler y avoir beaucoup de contrôles pour un phaser , le fait est que j’avais le boitier issue d’un projet non abouti qui trainait dans mes affaires depuis une éternité et il fallait donc remplir  touts ces petits trous. Les réglages se présentent comme suit:

-Un volume (qui peut donner un “boost” en sortie si besoin est ) pour palier le reproche souvent fait aux modulations de booster ou atténuateur le signal . C’est simplement un étage de gain mis a la sortie du circuit.

-un contrôle de résonance  ou “feedback” qui comme l’indique son nom (en anglais) renvoie le signal de sortie vers l’entrée, accentuant l’effet de phasing .

-un “lfo gain”  qui contrôle le gain du LFO  arrivant sur les OTAs , tourner a fond a droite   le signal du LFO est plus ou moins carré. Du moins ca s’apparente a un carré a l’oreille , tourné vers la gauche il délivre un signal triangulaire “soft”. Mais permet également de ne pas délivrer de LFO si a zéro , et donc de n’avoir que l’effet du filtre sur le son.

-vitesse 1 et vitesse 2  , c’est là ou c’est marrant, les deux vitesses sont sélectionnables avec le footswitch du milieu mais régies par le potentiomètre “ramp” qui a l’instar de ce qu’on trouve sur les cabines leslies permet de ralentir ou d’accélérer le passage entre les deux vitesses . Certains diront que c’est un gadget , ça l’est en fait, mais personnellement j’aime ce passage doux d’une vitesse a l’autre. A noter que l’une des vitesses est contrôlable par pédale d’expression.

le troisième footswitch , toute a droite, est momentané (ne fonctionne que si pression) permet de mettre l’oscillateur au maximum de sa vitesse . Une fois relâché , la vitesse revient a celle qui a été précédemment choisie mais son obtention est toujours régie par le contrôle de “ramp”.

Il va sans dire que le “ramp” si a 0 n’est pas  actif, au maximum c’est très lent , presque inutilisable , a moins que vous jouiez chez Suno)))

les boutons du haut , sont en partant de la gauche :

-le “mix” , ici on mixe réellement le signal phaser a celui du “dry” (D’habitude sur les phasers on trouve un “depth” qui en fait atténue le lfo arrivant sur les cellules de déphasages, donnant , si le depth a 0 , cet effet particulier de filtre qu’on entend sur le son du terrible Albert King , car le signal passe dans le filtre mais celui ci est devenu fixe )  .

-Ensuite vient donc le “ramp” déjà évoqué . Il permet donc de ralentir le passage  d’une vitesse a une autre . Ce retard est réglable via ce potentiomètre , ca part d’un retard inexistant  a quelque chose très lent. Le temps de retard se calcule mais je ne l’ai pas fait .

-le sweep . Le sweep est une idée intéressante qu’on trouve aussi sur le phaser Moog . Il permet avec l’ajout d’une tension continue sur le signal LFO de décaler l’effet du phaser sur le spectre. Ca sonne complexe dit comme ca, mais ca ne l’est pas vraiment .Cela permet simplement d’appliquer le phasing en prédominance sur une partie du spectre, les aigues ou les graves, la position médiane revient a un phaser “normale”.

le reste consiste en quelques ajouts bling-blings, une led bicolore a été installée pour signifier le choix des deux vitesses (rouge ou verte) qui elle aussi est controllée par le “ramp” , une led de bypass et une autre (qui ne sert a rien en fait car on a le pied dessus) pour le switch momentané.

Pour conclure je dirais que certains choses sont dispensables si on voudrait faire un phaser simple. Le switch momentané notamment, le ramp peut être remplacer par un switch si besoin est . le “lfo gain” est intéressant quoiqu’un switch ferait gagner de la place également. N’en reste pas moins que le son est différent des phasers courant a 4 étages. Avec celui-ci On peut tomber sur des sons tres vocaux et avoir des sons bizarres , expérimentales peu commun sur un phaser.

Et oui, câbler tout ça a pris une éternité mais heureusement ça c’est fait sur plusieurs fois .

————-

the english version….

this phaser may seem over-complicated but it’s not . It’s basicaly a 2 speeds phaser with a Ramp effect.

The phase circuit is based a 8 phase stages (6 Otas and 2 fixed stage made of op-amp) . Otas are more interesting by the fact they don’t need be matched as JFETs have to be in phaser topology. Why 8 ? because I already had the enclosure drilled and I like to make thing different (it’s boring to make clones and you learn nothing doing it) .  Beside 6 stages sound different than a standard 4 stages phaser. The original breadboard circuit had 12 stages ! But putting all these stuff on a veroboard is pretty complicated you can quickly be out of room. Note that the oscillator was built on a daughter board in the box.

On the front panel :

-volume , a classic resistive divider put after the final gain stage. It can boost the sound , that way no complains about volume drop or volume boost . You get what you want .

-Feedback control . The classic feedback network of a phaser.

-LFO gain . This one can be confusing. It’s not really a depht control as asual. Here the oscillator can produce a nice sine wave or bigger sine wave close , for the ears, to a square wave. It creates something more “spacey” and weird .

-2 speed controls. these 2 speeds are controlled by the middle footswitch and by the Ramp control on the top. The ramp allows an faster or slower change for the 2 speeds. It’s the same kind of things that you have on a leslie effect. Nothing more. It goes from 0 delay to a long delay , almost useless unless you play at Suno)))

On the top :

-Sweep . This is an idea I borrowed from the moog phaser. It moves the phaser oscillation on the spectrum . You can focus the phase effect on basses or treble . Very interesting to get a softer or subtle effect .

-Ramp , alredy discussed

-the mix , here you really mix the dry signal with the phase signal ( 50% of both creates the “pure” phase effect  (univibe as well)  . Usually on phaser , the depth isn’t here but located between the LFO and the phase circuit. Reducing the Depth reduces the LFO going into the phase circuit giving a weaker phaser. But the drawback of this control is when you have the depth pot at 0 the phase circuit sees a fixed DC voltage hence  no sweep just a fixed frequency  which can be used as well . Albert king used a Phase90 specifically for this effect (or it was a out of phase pickup wiring , so documents mention the phaser )

Lastly , the 3rd footswitch is a momentary footswitch that max up the oscillator . Once you put off the foot the speed goes back to the previous chosen speed . This change is also controlled by the ramp.

Few things are highly dispensable . The 3rd fooswitch has no really interests ,the sweep is a nice thing but not really needed for a classic phaser sound. On the other hand the ramp fonction is a nice way to select two speeds, maybe the most interesting thing on this phaser. It can be easily changed for a switch in a smaller footpring pedal.

I spent a lot of time on this big project  and yes the wiring of this thing was a real pain in the *** .

 

Advertisements

1 Comment

Filed under Uncategorized

One response to “Motherphaser

  1. Pingback: The mini “motherphaser” | Smoking tip

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s